Skip to content

Pourquoi le CBD est aussi cher ?

POURQUOI LE CBD EST AUSSI CHER ?

Le CBD gagne en popularité auprès du public européen, notamment français. Les conclusions de nombreuses recherches scientifiques prouvent que la molécule issue de la plante de chanvre agit positivement sur l’organisme. De ce fait, la législation s’est assouplie et sa consommation est devenue légale. Le marché du Cannabidiol tend alors à se démocratiser : de nombreux produits à base de CBD, aux multiples vertus, circulent désormais librement sur tout le territoire. Cependant, ces derniers représentent encore un luxe inaccessible pour un français aux revenus moyens. Pourquoi le CBD est aussi cher ?

Tour d’horizon sur les prix du CBD

De nos jours, de plus en plus de patients recourent à des méthodes naturelles pour soigner leurs maladies. Le Cannabidiol, reconnu pour ses effets thérapeutiques et calmants, représente alors un choix avisé.  Antistress, antidouleur et anti-inflammatoire, cette substance est préconisée dans le traitement des douleurs chroniques, des pathologies comme l’Alzheimer, du trouble du sommeil ainsi que de la dépression. Ses bienfaits avérés n’excusent pas son prix élevé. Loin d’être abordables, les e-liquides au CBD coûtent par exemple près de 15 fois le prix d’un e-liquide classique à la nicotine. Les boosters sont d’autant plus onéreux avec près de 52 fois celui du booster traditionnel. En ce qui concerne les huiles CBD, leurs coûts varient de 30 à 70 euros, ce qui reste hors de portée du consommateur moyen.   

Une offre inférieure à la demande

En réponse au potentiel démontré par le Cannabidiol, la substance trouve son chemin dans de nombreux produits du quotidien notamment l’alimentaire, les cosmétiques, la nourriture pour animaux, les e-liquides pour cigarettes électroniques… En conséquence, la demande explose alors que l’offre peine à suivre. La culture de la plante de chanvre à des fins industrielles n’a été légalisée qu’à partir de 2018. Strictement réglementé, le secteur ne parvient pas encore à produire suffisamment de matière première pour satisfaire les besoins des industriels. Or, plus un produit est rare ou difficile à se procurer, plus il devient cher.

Le CBD : un phénomène de mode

Depuis la démocratisation du marché du CBD, les produits dérivés attirent de plus en plus l’attention des consommateurs. Une fois la tendance instaurée, les prix se sont rapidement envolés. Par ailleurs, comme il s’agit d’un tout nouveau marché en France, la réglementation afférente à sa distribution comporte encore quelques lacunes. Face à cette situation, les professionnels du CBD développent de nouvelles lignes plus faiblement dosées. Nous retrouvons donc aux côtés des huiles au CBD pur, des crèmes pour la peau, des baumes à lèvres, des huiles de massage… Ces derniers sont plus accessibles car moins chers.

La complexité du processus d’extraction du CBD

Certes, le CBD devient une nouvelle mode chez le public européen ; cependant, son prix exorbitant s’explique surtout par la complexité du processus d’extraction de la molécule. Ses bienfaits ne peuvent s’exprimer pleinement qu’au travers des huiles CBD d’une qualité irréprochable. Pour éviter de dénaturer le produit, un équipement de pointe ainsi qu’un savoir-faire précis sont indispensables. L’extraction au CO2 supercritique nécessite soit du dioxyde de carbone à pression 74 bars ; soit porté à des températures atteignant les 31°C à 40°C. A titre de rappel, l’extraction traditionnelle des huiles essentielles implique, à la place du CO2, le recours à un solvant. Ce processus complexe permet d’extraire un CBD pur, dénué de cannabinoïdes tels que le THC. La méthode d’extraction au CO2 supercritique utilise une quantité non négligeable de chanvre. L’investissement initial s’élève alors à des sommes conséquentes.  

Des produits au CBD de la meilleure qualité possible

La légalisation du Cannabidiol repose surtout sur son action thérapeutique. Dans cette optique, les produits dérivés du CBD répondent obligatoirement à des normes strictes de qualité. Les patients utilisant cette méthode de traitement n’admettent alors aucun compromis sur la pureté ainsi que la qualité de l’huile CBD qui compose leurs produits. Ceux fabriqués en Europe, notamment en France, répondent parfaitement à ces deux critères de base. Toutefois, les produits au CBD made in France suivant la réglementation européenne restent onéreux. 

Le CBD : une molécule soumise à une réglementation stricte

Les autorités européennes contrôlent rigoureusement la production et la distribution du Cannabidiol. Afin de circuler librement sur le territoire, le CBD doit contenir au maximum 0.2% de THC. Cependant, la méthode d’extraction au CO2 supercritique extrait de nombreux Cannabinoïdes dont le THC. La molécule de CBD doit alors être régulièrement isolée lors du processus ; et ce, quel que soit le type de chanvre utilisé comme matière première. En conséquence, les coûts augmentent proportionnellement à la pureté de la substance souhaitée. Par ailleurs, le matériel de pointe nécessite une certaine expertise.

Quelle valeur attribuer au CBD ?

Certes, la démocratisation du CBD possède ses avantages ; néanmoins, les inconvénients qui accompagnent la mesure se révèlent nombreux. Le marché regroupe actuellement des produits d’excellente qualité et d’autres qui ne respectent pas religieusement les normes qui régissent le milieu. Par exemple, la teneur en CBD de qualité de certains produits est négligeable au point où leurs vertus thérapeutiques s’en retrouvent supprimées. C’est le cas notamment d’une huile de CBD à spectre complet de 10 ml comprenant 50 mg de CBD. La dose moyenne par utilisation de 0.75 ml ne comporte que 1.1 mg de Cannabidiol. Dans ce cas de figure, il n’est pas étonnant que le consommateur ne constate aucun des effets positifs promis par la molécule. Par ailleurs, le recours aux produits enrichis en CBD inférieur, n’est pas recommandé. Le Cannabidiol est tiré à partir de la plante de chanvre. Or, cette culture se distingue par sa propriété bio accumulatrice. En d’autres termes, elle absorbe et s’approprie tout ce qui se trouve dans le sol dans lequel elle est plantée. Pesticides, herbicides, métaux et autres substances nocives risquent d’affecter la plante de chanvre utilisée comme matière première. La demande en CBD est en constante augmentation. Ainsi, une quantité non négligeable du CBD employé en Europe et aux Etats-Unis est importée de marchés étrangers comme la Chine. Malheureusement, ces derniers ne respectent pas systématiquement les normes européennes : les sols des  plantations sont susceptibles d’être contaminées par les anciennes cultures.

Comment s’assurer de la qualité des produits CBD mis à notre disposition ?

Se procurer des produits dérivés du CBD demande une attention de tous les instants. En effet, se renseigner sur la composition et la qualité de son bien est une précaution indispensable avant de procéder à tout achat. Par ailleurs, si le critère de traçabilité n’est pas rempli, il vaut mieux opter pour une autre marque ou un autre produit. Le « certificat d’analyse CA » témoigne par exemple de la qualité du produit au CBD. Chaque enseigne munit généralement ses créations de cette attestation. L’ACO quant à lui renseigne sur les résultats d’essais du CBD contenu dans le produit en question. Les analyses de ces laboratoires indépendants sont normalement aptes à en déterminer la concentration en CBD.  

Le CBD restera-t-il indéfiniment un produit peu accessible ?

Le marché du CBD, bien que récemment créé, se développe rapidement. Il est issu de l’effort commun à encourager les agriculteurs à se tourner vers une culture alternative à celle du tabac. Ainsi, depuis que le chanvre est légalisé dans plusieurs pays des Etats-Unis et d’Europe, les rendements attendus augmentent chaque année. Avec l’accroissement des volumes en matière première, les prix des produits finis devraient diminuer petit à petit au fil du temps.

D’un autre côté, le coût du CBD s’explique également par la méthode d’extraction au CO2 supercritique. Le matériel adéquat ainsi que l’expertise impliquée dans le processus font appel à un budget conséquent. Pour l’heure, les prestataires spécialisés et compétents sont peu nombreux. En accord avec les lois de l’offre et de la demande, de nouveaux transformateurs équipés pour extraire la biomasse de chanvre devraient bientôt faire leur apparition. Dans cette optique, une meilleure maîtrise des techniques actuelles ainsi que le développement de nouvelles technologies destinées à transformer le chanvre et à en extraire le CBD sont à prévoir dans un futur proche. Il ne serait donc pas étonnant que les prix des produits finis à base de CBD se réduisent dans les années à venir

Conclusion

La molécule de CBD gagne en notoriété dans les domaines médicaux, pharmaceutiques, et cosmétiques. De nombreux consommateurs privilégient également une utilisation plus récréative à travers les e-liquides pour cigarettes électroniques et les produits alimentaires. Les effets bénéfiques pour la santé constatée avec l’utilisation de la substance expliquent grandement cet engouement. Toutefois, malgré une popularité accrue, le CBD demeure un produit onéreux, hors de portée des portefeuilles des consommateurs aux revenus moyens. Si une baisse des prix est à espérer dans les années à venir, il reste possible de se procurer un produit au CBD de qualité à moindre prix. Pour ce faire, il faut favoriser les grands conditionnements aux forts taux de Cannabidiol.

N’oubliez pas que si vous souhaitez utiliser le CBD pour des raisons médicales, vous ne devez en aucun cas le faire sans en parler avec votre médecin au préalable.

CBD Shop le plus proche

Please select listing to show.

Mauvaise localisation ? 
Entrez votre code postal